Comment financer un voyage scolaire ?

À travers la découverte d’un pays, de son histoire, de sa culture, …, le voyage scolaire permet aux enfants de vivre une expérience exceptionnelle. Seulement, ce voyage à un coût mais il existe heureusement différentes solutions qui permettent de financer cette sortie pédagogique.

 

Financez un voyage scolaire : Commencez par définir votre budget

Photo d'un financement de voyage scolaire à LondresUn voyage scolaire inclut une nuitée ou plus, nécessitant un budget assez important. Il faut compter environ de 300 € à 350 €par élève pour un voyage de 4 jours et 3 nuits.

Avant de démarrer votre quête de financement, commencez par dresser votre budget prévisionnel qui inclura les principaux postes de dépense : le transport, l’hébergement, la restauration, les visites et les activités, les assurances. Le budget doit être détaillé, spécifiant le coût des prestations servies aux élèves et les dépenses engendrés par les accompagnateurs.

 

Notez que les frais des enseignants et des accompagnateurs sont généralement pris en charge par l’établissement (prélevé dans le budget de fonctionnement) et ne doivent en aucun cas être imputés aux participations directes ou indirectes des familles.

Demandez un devis gratuit aux sociétés qui proposent un séjour clé en main.

Pour financer votre projets, vous pouvez compter sur 3 sources de financement.

Les solutions d’autofinancement

L’autofinancement reste une solution classique pour financer un voyage scolaire. Rappelons que les établissements scolaires ne peuvent participer à des activités commerciales. La récolte de fonds sera menée par les associations liées qui feront ensuite don de ces fonds à l’établissement ou à la Caisse des Écoles. Conformément à la loi de 1901, les associations ont le droit d’organiser 6 manifestations par an (comme la kermesse ou la vente de produits/services) pour le grand public sans que les recettes ne soient soumises à la TVA. Celles-ci disposent également d’une dérogation leur permettant d’organiser tombola, loto et loterie.

Pour les écoles primaires, l’organisation des actions de récolte de fonds pour financer un voyage scolaire est prise en charge par l’association des parents d’élève, l’association para-éducative ou la coopérative scolaire. Au collège et au lycée, l’organisation de cette collecte est du ressort du  foyer lycéen, du FSE (Foyer socio-éducatif) ou de la Maison Des Lycéens (MDL).

Voici quelques idées pour autofinancer votre projet. Pour optimiser les gains, chaque action doit être menée au bon moment.

Baltus Action, à l’instar de nombreux autres organismes mettent à votre disposition des produits à vendre (chocolat, bulbes, objets personnalisés par des dessins d’enfants) avec de 30% à 40% de marge sur les ventes de chocolat et bulbes.

 

Les aides et les subventions

Photo d'un financement de sortie scolaire au zooLes bénéfices générés par les ventes et autres événements que vous aurez organisés vous permettent de financer en partie le voyage scolaire. Pour compléter les fonds, pensez aux subventions. Les collectivités territoriales accordent des fonds aux voyages scolaires. Adressez-vous à la commune, au conseil départemental ou régional.

Vous pouvez également solliciter l’aide du FSE (Fond Social Européen) qui participe au financement des projets éducatifs au rang desquels se trouve le voyage scolaire. Les familles, elles, peuvent solliciter l’aide des organismes comme la MSA (Mutuelle Sociale Agricole) ou la CAF (Caisse d’Allocation Familiale) pour bénéficier d’une aide sur le financement d’une sortie pédagogique. La JPA (Jeunesse Plein Air) participe aussi à la réussite de tout type de projet scolaire et contribuent au financement de ces activités.

Vous pouvez aussi vous adresser aux entreprises privées. Certaines contribuent effectivement au financement des projets scolaires. Cette démarche reste légale tant que l’aide ne soit assortie d’une publicité d’aucune sorte.

 

Le co-financement par les parents et les établissements scolaires

La participation financière des familles ne doit être effective que pour les voyages scolaires facultatifs. Le montant doit par ailleurs être raisonnable. Les établissements doivent veiller à ce que les ressources des familles ne soient pas discriminatoires pour les élèves.

Les collectes de fonds et les subventions ne couvrent pas toujours la totalité des frais des voyages scolaires. Les parents cofinancent alors, avec l’établissement cette activité pédagogique. Pour alléger cette participation, les parents peuvent payer en plusieurs fois. Le paiement peut être échelonné en trois fois  par exemple avec un versement à chaque trimestre. Si d’autres sorties pédagogiques sont prévues et la participation plus élevée, un paiement mensuel est même envisageable.

Baltus, le partenaire des associations et des écoles.

20 ans d'expérience dans le financement associatif et scolaire avec les fleurs.

Demandez votre Kit d'information